Aller au contenu principal

Actualités

Anne-Catherine Loisier, marraine de la promotion MESB 2017-2018

La filière "cheval" fait le prestige de la France, comme ses grands vins ou ses châteaux. Forte d'un CA de près de 15 milliards, mobilisant 55 000 entreprises et 180 000 emplois induits, elle est pourtant mal connue des décideurs politiques et souffre de l'absence d'une véritable stratégie nationale de valorisation.

Elle connaît aujourd'hui des difficultés économiques liées essentiellement à  une fiscalité inadaptée tant sur la TVA que sur la politique des jeux. Il est essentiel et  urgent qu'elle s'affirme comme filière économique de poids tant au niveau national qu' européen.
Nous sommes à un tournant stratégique pour l'ensemble de la filière qui doit s'adapter à des réalités économiques et sociétales nouvelles. Cela passe par l'organisation d'une gouvernance plus efficiente et la définition d'une politique nationale du cheval qui se déclinera avec d'autant plus de force dans les régions qu'elle aura fait l'objet d'un travail de définition avec le gouvernement et les différents ministères concernés.

Marraine de la promotion 2017-2018 du MESB, je propose aux étudiants qui seront bientôt les cadres de cette filière, de prendre leur part dans la construction et l'organisation de la filière équine de demain.

Anne-Catherine Loisier, Sénatrice
Présidente du groupe "cheval" au Sénat  depuis 2015

 

Source AgroSup Dijon